Du problème des espaces insécables sur les sites anglais

Publié le par Étienne Magnin

Mon chauvinisme exécrable revenant au galop, je voudrais vous faire constater que, si l'anglais est pragmatique et direct, le français aime la clarté que donnent les (grands) espaces.

De fait, l’Anglo-saxon ne supporte point les espaces insécables. Du moins je le suppose, car je n'en vois nulle trace dans ses écrits.

 

Ainsi, quand nous écrivons 1 768 345 €, l'Anglais posera  £1,426,677 (taux du 30 juin 2012). Quant aux Américains, ils font de même, soit $2,239,555.

Par ailleurs, vous savez que certains de nos signes de ponctuation doivent être précédés d'une espace*. Il s'agit en fait de tous les signes autres que le point, la virgule, et la parenthèse ouvrante (et ses cousins, le crochet [ et l'accolade {). Or les Anglo-saxons n'en mettent jamais.

Exemple : She said: "Oh, Lord! Is it you?".

Traduction : Elle dit : « Oh, Seigneur ! Est-ce vous ? »

 

Donc, l'Anglais se passe d'espace, ce qui lui est très pratique pour éviter qu'un signe se retrouve tout seul à la ligne suivante. En revanche, nous voilà fort ennuyés, car pour éviter ce passage à la ligne, nous devons utiliser une espace insécable.

En effet, rien n'est plus navrant que des fins de ligne mal coupées. Exemple tiré des meilleurs auteurs :

Elle dit : « Oh, Seigneur
! Est-ce vous ? »

Or, toutes les applications que nous utilisons n'ont pas toutes ce signe**.
Moralité : il faut savoir parfois tolérer les écarts aux bons usages dans les sites anglo-saxons.

Mais je souffre.

 

 

* Les typographes disent une espace. Je n'ai pas envie de me faire eng...

** L'espace insécable existe sur tous les logiciels bureautiques ou de PAO, avec souvent un raccourci clavier. Ainsi, dans Word, c'est ALT+Espace sous Mac, CTRL+Maj+Espace sous Windows.

Publié dans Typographie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article